L'offre groupée Trans Witches are Witches (Les sorcières sont des sorcières) soutient les éditeurs indépendants LGBTQ+ avec une très belle collection de 69 jeux de rôle d'école magique et plus encore.

 L'offre groupée Trans Witches are Witches (Les sorcières sont des sorcières) soutient les éditeurs indépendants LGBTQ+ avec une très belle collection de 69 jeux de rôle d'école magique et plus encore.

Thomas Murphy

Une nouvelle offre groupée de jeux de rôle et de jeux vidéo indépendants vous permettra de découvrir des dizaines de jeux se déroulant dans des écoles magiques pour une fraction relative de leur prix habituel, tout en contribuant à soutenir les créateurs indépendants LGBTQ+.

L'offre Trans Witches are Witches rassemble 69 jeux de plus de 50 créateurs LGBTQ+, couvrant les jeux de rôle sur table et les jeux physiques, les jeux vidéo, les zines, la musique et d'autres créations.

Parmi les nouveautés sur table, citons le délicieux jeu de rôle Pigsmoke de Chris Longhurst, qui met les joueurs dans la peau de professeurs chargés d'enseigner à des élèves indisciplinés, de publier des recherches, de traiter avec des auditeurs et d'essayer d'éviter de s'épuiser dans l'école magique américaine.

Pour voir ce contenu, veuillez activer les cookies de ciblage. Gérer les paramètres des cookies

Il y a aussi le jeu Basic Witches, au titre impertinent, que la créatrice Alicia Furness décrit comme "un jeu de femmes adolescentes qui jettent des sorts avec des lattes à l'épice de citrouille et font des sigles avec du rouge à lèvres liquide pour déjouer les prédateurs sexuels du lycée et réussir leurs examens".

Voir également: L'Anneau d'Elden aura droit à un jeu de rôle sur table l'année prochaine

En parlant de titres de jeux fantastiques, Muscle Wizard Gets the Job Done ! transforme le one-pager Honey Heist de Grant Howitt en un jeu de rôle qui demande à un ou plusieurs joueurs de résoudre des problèmes en se mettant à fond dans le muscle ou dans le magicien.

Ailleurs, on trouve le RPG Cantrip de Hipólita, un jeu d'académie magique "ouvertement queer", inspiré de Little Witch Academia et de Kiki's Delivery Service, et TOMBS : Toot on my balls skeleton, une collection de mini-jeux sur des squelettes qui sont, oui, jusqu'à l'os (sauf qu'ils ont oublié comment le faire).

Image : Pigsmoke

Outre les jeux complets, le pack comprend des suppléments et des ressources pour jouer et créer des jeux, notamment le tarot numérique pixellisé Arcade Arcanum de Rose Frye et What does your magic look like, un ensemble de tables de rouleaux permettant de générer des effets magiques de manière aléatoire.

C'est à peine si l'on effleure la surface de la collection, qui va des explorations puissamment émotionnelles de la communauté, de l'appartenance et de la découverte de soi aux batailles royales de sorciers chaotiques, en passant par un chaton métamorphe qui vous mangera si vous n'élucidez pas un mystère.

Plus de jeux de rôle LGBTQ

Habituellement, le tout vous coûterait plus de 300 $. L'offre groupée d'Itch.io propose tout pour 60 $, soit moins d'un dollar par jeu. À titre de comparaison, c'est à peu près le même prix qu'un jeu vidéo moderne, disons.

L'édition "Apprentice" de l'offre groupée, destinée aux joueurs financièrement ou autrement marginalisés, comprend 66 titres pour 10 dollars.

L'offre groupée Trans Witches are Witches sera disponible jusqu'au 24 février, et les recettes seront réparties équitablement entre les contributeurs.

Voir également: Deux autres jeux de société Minecraft sont prévus par le studio Disney Villainous

Thomas Murphy

Thomas Murphy est un joueur passionné qui joue à des jeux de table depuis plus de 20 ans. Il a un amour inégalé pour tous les types de jeux de société, de cartes et de dés, et cela transparaît vraiment dans les articles qu'il écrit. Qu'il s'agisse d'une plongée profonde dans un jeu classique, d'une critique d'une nouvelle version ou d'une analyse des dernières tendances dans le monde de la table, l'écriture de Thomas est toujours engageante, perspicace et, par-dessus tout, amusante. Lorsqu'il n'est pas occupé à jouer à des jeux ou à écrire à leur sujet, Thomas passe son temps à enseigner et à encadrer de nouveaux joueurs, à faire du bénévolat dans des magasins de jeux locaux et à se rendre à des conventions et à des événements partout dans le monde. Son objectif est de répandre son amour des jeux de table au loin et de partager avec les autres la joie et l'excitation qui découlent du fait de s'asseoir avec des amis et de la famille et de jouer à un grand jeu ensemble.